Tout est désormais en place pour que les entreprises s’engagent véritablement dans la transition économique et écologique. Les solutions existent, le cadre réglementaire est prêt (loi Pacte) et les attentes citoyennes à l’égard des entreprises sont immenses…

Que manque-t-il alors ? Des hommes et des femmes – leaders éclairés – capables de dépasser leurs peurs, de puiser dans leur intelligence spirituelle pour franchir le pas et embarquer leur organisation dans une mutation au service du bien commun.

C’est l’heure de s’engager car les consciences sont prêtes

Les jeunes n’attendent que cela : voir leurs aînés répondre à leur besoin désespéré de sens et d’avenir, les sentir investis à leurs côtés dans la guérison de la Planète et corriger les excès d’un système économique devenu mortifère et cynique.

Les mouvements citoyens s’organisent partout pour nous inciter à changer nos modes de vie et nous aider à prendre conscience que le tissage d’un lien nouveau à l’autre et à la Nature est non seulement indispensable mais ô combien réjouissant et nourrissant.

Mais tous les efforts des ONG et des citoyens n’y suffiront pas : nous avons désormais besoin de tous les acteurs économiques pour relever les défis de notre époque.

C’est donc maintenant aux entreprises de faire leur bascule. A toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Car chaque équipe, chaque collaborateur, chaque PME/TPE/ETI/grand groupe peut prendre part à la transformation de notre société.

D’ailleurs, avez-vous questionné vos collaborateurs sur ce sujet ?
Leur avez-vous demandé s’ils aimeraient eux aussi – grâce à leur travail et leur entreprise – pouvoir « faire leur part » pour les générations futures et la Planète ?

Imaginez si chaque entreprise s’engageait…

En 1941, l’Amérique rentre en guerre et entame une réorientation massive de son économie pour produire son effort de guerre avec l’efficacité et le succès dont l’Histoire témoignera. Quand la volonté politique, les citoyens et les décideurs d’entreprise partagent un objectif commun, tout est possible…

L’ennemi est aujourd’hui moins facile à désigner que le Reich ou le Japon de l’époque. Cet ennemi réside en nous-même et dans l’ignorance de notre nature véritable d’être humain. Et cette ignorance nous a amené à nous perdre dans un modèle matérialiste et consumériste qui nous conduit à travailler jusqu’au burn-out et à exploiter nos ressources planétaires sans souci du lendemain. Comme en 1941, il est possible de transformer une partie de notre économie pour la mettre au service du bien commun et de la guérison de la Planète. Et ce n’est pas qu’aux autres de le faire : nous pouvons tous y contribuer.

Ajouter un paragraphe ici.

Projetez-vous dans 2 ou 3 ans et imaginez que votre entreprise – quelle que soit sa taille – ait conçu des produits ou réalisé des transformations au service du bien commun. Imaginez-vous en tant que dirigeant ou manager retrouvant vos pairs pour échanger sur vos plus belles fiertés : ces projets concrets où vous avez pu constater la joie de vos collaborateurs à qui vous avez permis de s’investir à leur tour concrètement pour la société et la Planète.

Parce que notre humanité est menacée comme jamais dans l’histoire, notre époque est celle de tous les possibles.

Des entreprises pionnières ont ouvert la voie

Les exemples d’entreprises engagées dans la transition écologique et économiques sont désormais nombreux. Et il y a mille et une façons de le faire, sans grand discours ni fausses promesses :

  • Mettre des ruches sur le toit de l’usine et venir tous en vélos électriques comme dans cette PME d’Annecy (Guichon Valves).
  • Développer le mécénat de compétence pour soutenir concrètement des ONG et offrir des moments solidaires et mémorables à vos équipes (aller découvrir http://www.cameregarde.com)
  • Inscrire dans les statuts mais surtout incarner dans les faits une mission d’entreprise respectueuse de toutes les parties prenantes (fournisseurs, clients, employés, planète) comme l’a fait la Camif (avant même le vote de la loi Pacte).
  • Créer un post de « coach des cœurs et de la libération » pour accompagner chaque manager dans sa propre transformation personnelle au sein d’une entreprise libérée et plus agile pour servir les plus modestes (Haute-Savoie Habitat).
  • Créer une fondation d’entreprise pour financer directement des associations locales luttant pour la biodiversité (Nature & Découverte).
  • Reverser 1% de son chiffre d’affaire pour la Planète (https://www.onepercentfortheplanet.org/) ou mettre en place « l’arrondi » dans ses magasins physiques ou en ligne (https://www.microdon.org/).
  • Transformer toute votre entreprise pour passer « de la meilleur du monde à la meilleure pour le monde » en rejoignant la communauté b.corp.

A l’origine de chacune de ces actions – dont certaines vous paraissent peut-être modestes et d’autres inatteignables – il y a un chef d’entreprise ou un cadre dirigeant qui a osé écouter ses valeurs, ouvrir son cœur et écouter les élans de son âme.

C’est l’heure et cela ne tient plus qu’à vous…

L’heure est donc venue pour les leaders d’entreprise : dirigeants, entrepreneurs, managers, c’est à vous qu’il incombe désormais de vous réinventer. Votre rôle ne peut plus se limiter à développer votre organisation ou à payer les salaires (ce qui n’en est pas moins merveilleux en soi). C’est à vous qu’il appartient d’ouvrir une voie nouvelle vers une contribution plus forte de votre entreprise à la société et au bien commun. Car si vous n’empruntez pas cette voie en premier -en leader – qui le fera ?

Bien sûr, s’engager activera de nombreuses peurs en vous : peur du changement, peur d’être incompris, peur de l’échec ou du retour de bâton (il faut aussi continuer à être profitable), peur de la critique…

Mais là encore, des pionniers existent et ont balisé la voie de cette bascule de conscience. Vous avez tout en vous pour vous engager, car tout est à l’intérieur de vous, dans cette intelligence spirituelle qui sommeille en vous.

« Ce chemin de sagesse qui s’ouvre à vous n’est pas un chemin de sacrifice, c’est un chemin vivant de plénitude et d’accomplissement. Les leaders de notre époque sont appelés à faire leur révolution intérieure. Pour s’accomplir et mieux servir. »

Romain Cristofini

Pour aller plus loin :
  • Télécharger un extrait de mon livre : « L’intelligence spirituelle au coeur du leadership – la voie des leaders éclairés et engagés » (Ed. Interéditions, préface de Frédéric Lenoir – Mai 2019).
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK